« La West » nous mène en bateau…

avril 2, 2006

Points divergents sur la quittance prévisionnelle

Alors que les familles se trouvent dans une situation économique précaire, la West Caribbean ne cesse de se moquer des familles en retardant l’échéance du versement des indemnités. Les familles sont à bout, elles souffrent, elles attendent une aide financière de la compagnie qui n’a pas rempli le contrat qui la liait avec nos 152… Les ramener à leur point de départ…

La « West » nous mène en bateau, elle retarde l’échéance, pour preuve, depuis des mois, les familles sont soumises à une surenchère: toujours plus de preuves à fournir pour faire valoir ses droits, fausses informations,… Pour prétendre à un acompte sur l’indemnisation, les familles doivent signer la quittance provisionnel, mais ce document comporte des points divergents: des mots qui ont leur sens et qui sont lourd de conséquence. Il ne s’agit pas de signer n’importe quoi, alors, les familles, accompagnées pour certains de leur avocat et de l’AVCA, ont investi les locaux de Maître Manville, avocat de l’assureur brésilien de « la West » pour leur montrer une fois de plus notre détermination et avoir plus de garantie sur cette quittance prévisionnelle.

Laisser un commentaire